Pour réussir la transition énergétique, engageons la rénovation des bâtiments

Avec 45% des consommations totales d’énergie en France (40% en Europe), le secteur du bâtiment représente un enjeu majeur pour notre indépendance énergétique et dans la lutte contre les changements climatiques.

Commissariat Général au Développement Durable, « Bilan énergétique de la France pour 2015″

 

L’efficacité énergétique est une source majeure de création de valeur économique et d’emplois non délocalisables. Elle permettra aux consommateurs, dont le rôle est central, de ne pas subir la hausse endémique du coût de l’énergie en maîtrisant leur consommation, seule façon de résorber structurellement la précarité énergétique, dont la loi de transition de 2015 et le Plan Climat de 2017 font un objectif prioritaire, avec 20% des Français concernés et 30% de logement inefficaces (étiquettes F&G).

Dans un monde aux ressources finies dont nous expérimentons déjà les limites écologiques, économiques et sociales, la France et l’Europe doivent se détourner des ressources énergétiques polluantes et dangereuses. Il est temps d’adopter de nouvelles normes et de changer de paradigme en portant nos efforts sur la réduction de notre consommation d’énergie. Nous pourrons ainsi poursuivre l’atteinte de nos objectifs climatiques et tirer les bénéfices économiques (emploi, compétitivité) et sociaux (lutte contre la précarité, santé) attendus de la transition énergétique.