Pour réussir la transition énergétique, engageons la rénovation des bâtiments

Le plan d’efficacité énergétique allemand, une source d’inspiration pour la France ?

Le Ministère fédéral allemand de l’économie et de l’énergie a diffusé en décembre dernier son « Plan national sur l’efficacité énergétique » qui établit la stratégie du gouvernement fédéral en la matière. Ce plan détaillé qui se veut très opérationnel illustre une nouvelle fois l’investissement allemand dans la transition énergétique. Avec une construction claire et des mesures détaillées, ce document devrait servir de source d’inspiration à la France.

Ce plan fixe la politique d’efficacité énergétique de l’Allemagne pour son 18e mandat législatif (2013-2017). Il est important de souligner que ce document n’a pas été rédigé en réponse à une obligation réglementaire contrairement aux plans nationaux d’action en matière d’efficacité énergétique (PNAEE) qui sont une exigence des directives européennes.

Un effort de clarté et de transparence particulièrement appréciable

En effet les demandes pour plus de cohérence et de clarté se multiplient et ce travail reste à fournir en France : le PNAEE français rendu à la Commission en avril 2014 est à ce titre plus à une longue accumulation de mesures qu’à une stratégie réelle.

Le plan allemand aborde non seulement l’ensemble des secteurs de l’efficacité énergétiques (bâtiment, produits, transports …) mais aussi tous les leviers qui permettent aux politiques publiques d’influer sur le sujet (mécanismes financiers, réglementation, concurrence ). A cela s’ajoute la distinction qui est faite dans la présentation des mesures entre le court et le long terme avant que chacune d’elles ne soit détaillée. Chacune des mesures de court terme fait ensuite l’objet d’une estimation des réductions de consommations d’énergies et d’émissions de gaz à effet de serre attendues pour 2020 et est accompagnée d’un calendrier d’application. Enfin, de nombreuses illustrations des chiffres sont placées dans le rapport pour permettre au lecteur de visualiser plus facilement les différentes tendances décrites dans le rapport comme le nombre de rénovations effectuées ou l’évolution de la consommation énergétique du pays.

Cette rigueur dans la communication se retrouve dans plusieurs textes et n’est donc pas une exception propre à ce document en particulier. Cette continuité dans la communication aussi bien en ce qui concerne la transparence des documents que la stratégie qu’ils exposent donne aux acteurs une ligne de conduite claire à laquelle ils peuvent se référer. De plus, un suivi devient alors possible et permet d’avancer efficacement comme le montre le document ci dessous disponible directement sur le site du ministère fédéral allemand.

image article plan allemand

Une travail similaire à mener en France afin de réussir la transition énergétique

Comme la plupart des acteurs de l’efficacité énergétique en France, la CFEE attend plus de clarté et de cohérence de la part des pouvoirs publics que ce soit en ce qui concerne l’accessibilité des données, le suivi des mesures ou la définition d’une stratégie de long terme.