Pour réussir la transition énergétique, engageons la rénovation des bâtiments

Financement de la rénovation énergétique en Allemagne : un marché en pleine effervescence

DENEFF, la fédération des industriels allemands de l’efficacité énergétique, a publié une étude intitulée « De la théorie à la pratique pour un concept de financement innovant et un modèle économique de la rénovation énergétique des bâtiments ». Ce travail mené pendant 2 ans s’est fait en collaboration avec WWF Allemagne. Près de 70 structures représentatives du monde l’énergie y auront participé. Cette large consultation ainsi que l’accent mis sur l’opérabilité des solutions proposées fait de ce document une excellente source d’inspiration en France.

La situation allemande présente de fortes similitudes avec celle française

Premier élément, le parc immobilier allemand représente 40% de la consommation d’énergie finale du pays. De la même manière, la majorité des bâtiments du parc ont été construits avant toute réglementation énergétique. Tout comme celui français.

Deuxième élément : les deux pays partagent le même constat, à savoir que l’investissement dans la rénovation énergétique des bâtiments n’est pas, et de loin, à la hauteur des objectifs d’efficacité énergétique fixés. Ce « gap » s’élève à 66 milliards d’euros en Allemagne. Comme illustré par la figure ci dessous, ce manque d’investissement concerne les 4 segments étudiés : le parc résidentiel occupé par les propriétaires, le parc résidentiel locatif, les surfaces commerciales ainsi que les bâtiments publics. C’est pour combler cet écart que de nouveaux dispositifs doivent être adoptés.

illustration article rapport deneff

Un manque d’investissement qui n’est pas la conséquence d’une capacité en la matière insuffisante

Contrairement à ce que l’on pourrait penser en premier lieu, l’argent est disponible dans la majorité des cas. Les principales barrières qui bloquent l’investissement dans ce secteur sont propres au marché de la rénovation énergétique, notamment sa complexité et son manque de transparence.

Plusieurs solutions efficaces pour augmenter le volume des investissements dans la rénovation énergétiques sont alors abordées. Le rapport se focalise dans leur élaboration sur leur opérabilité et leur portée sur tout le secteur.

Les propositions se basent sur un fonctionnement de marché avec notamment la proactivité du secteur bancaire qui, grâce à une coopération entre auditeurs et banquiers, adapte ses offres selon les profils de leur client ou encore l’introduction d’un produit assurantiel venant couvrir les éventuels écarts entre les économies d’énergie prévus et obtenus suite à la rénovation …

Une implication politique plus importante est aussi réclamée que ce soit pour participer à la sensibilisation de la population ou pour simplifier le cadre réglementaire qui fait obstacle à l’investissement.

L’étude montre bien que l’investissement, souvent présenté comme le principal obstacle à l’amélioration de l’efficacité énergétique en raison du fort coût initial qu’il peut représenter, n’est pas freiné par l’absence de fonds mais par la structure du marché lui-même.

Alors que la loi pour la transition énergétique a été votée en France, il est essentiel que ce type de document soit utilisé pour améliorer le fonctionnement du marché de l’efficacité énergétique. Sans une amélioration des dispositifs actuels et une augmentation du volume d’investissement, la France ne parviendra pas à atteindre les objectifs fixés.

Une coopération entre la France et l’Allemagne serait une excellente chose pour l’amélioration de l’efficacité énergétique

Confrontés à une problématique similaire, les deux pays ont acquis des savoir faire et expertises complémentaires. Il est donc temps aujourd’hui pour la France et l’Allemagne de concrétiser leurs déclarations passées et de coopérer pour mettre les économies d’énergie au cœur de leurs politiques.

Pour plus d’informations, voici le document pdf du rapport ainsi que le site effin.info dédié à l’étude.

image document handbook

     effin_Handbook Financing Energy Efficiency